Responsabilité Sociale de l’Entreprise (RSE)

L’ entreprise responsable vis-à-vis de l’homme, de l’environnement et de ses parties prenantes

Pour définir l’approche européenne de la RSE, nous nous référons à la définition de la Commission Européenne : « La RSE est un concept qui désigne l’intégration volontaire, par les entreprises, de préoccupations sociales et environnementales à leurs activités commerciales et leurs relations avec leurs parties prenantes. » (Livre vert, 2001).

Cette responsabilité signifie essentiellement que les entreprises, de leur propre initiative, contribuent à améliorer la société et à protéger l’environnement, en liaison avec leurs parties prenantes. Ces parties prenantes attendent de l’entreprise qu’elle rend compte de la manière dont elle conduit ses activités et assume son impact sur les employés, les actionnaires, les clients, l’environnement… C’est dans ce contexte que « le concept de performance globale est mobilisé dans la littérature managériale pour évaluer la mise en œuvre des stratégies de développement durable par les entreprises » (M. Capron & F. Quairel, 2005) et rendre compte de leurs responsabilités sociales aux diverses parties prenantes.

Le mouvement de RSE se répand de plus en plus et les dirigeants s’engageant dans ce mouvement devraient normalement avoir compris que le développement durable de l’homme et de l’environnement va de pairs et est essentiel pour transmettre notre patrimoine « terre » dans un état acceptable à nos petits enfants.

Une entreprise socialement responsable est une entreprise consciente des conséquences de ses actions concrètes dans le domaine social c’est-à-dire principalement vis à vis de ses salariés (B. Daudé et C. Noël, 2006). La responsabilité sociale est un processus participatif impliquant de considérer les valeurs, les buts, les motivations des personnes impliquées dans la formulation de la stratégie de l’entreprise et la prise de décisions (P. Maclagan, 1999).

 

people