Bien-être et santé au travail

Bien-être et santé au travail

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS, 2001), la santé « n’est pas que l’absence de maladie ou de déficience, c’est aussi un état de bien-être physique, mental et social. Elle définit également la santé mentale comme un état de bien-être qui permet à la personne de se réaliser et de s’ajuster aux exigences normales de la vie, qui lui permet également de travailler de manière efficace et productive, et d’apporter ses contributions à sa communauté. »

La santé ne se limite pas à la « non-maladie ». La peur, l’inconfort, les douleurs de la  fatigue et ceux du stress (TMS – troubles musculo-squelettiques) méritent qu’on s’en préoccupe, même sans diagnostic médical.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, promouvoir la santé au travail c’est rendre les employés capables de prendre en charge leur santé et de l’améliorer. Cela suppose que les employés :

  • reconnaissent leurs intérêts, leurs compétences et leurs aspirations ;
  • soient en mesure de reconnaître leur état de santé ;
  • connaissent les facteurs de risques et notamment les risques psychosociaux (RPS) ;
  • soient capables de détecter les signes d’une anormalité ;
  • soient encouragés pour prendre des mesures de protection ;
  • soient invités à s’approprier de saines habitudes de vie (équilibre entre vie professionnelle et vie privée).

Afin d’atteindre un niveau de santé acceptable au niveau de tous les critères mentionnés ci-dessus, il faut lutter dans un premier temps contre le stress au travail.

post-2
people